Hemoccult II

C’est le test de RSOS de référence, le mieux évalué et le plus largement utilisé.
C’est un test au guaïac qui détecte l’activité péroxydase de l’hème intacte.


Réalisation pratique        



Lecture du test et interprétation        

La lecture du test se fait après adjonction d’une goutte de solution alcoolique d’eau oxygénée. Le test est positif en cas d’apparition d’une coloration bleue dans un délai inférieur à 60 secondes. Le test est considéré comme positif dès qu’une des 6 fenêtres est le siège d’une coloration bleue.

La lecture demande une certaine habitude : la lecture des tests dans les laboratoires ayant un gros volume d’activité permet de diminuer les risques d’erreurs d’interprétation.Le délai entre la réalisation du test et sa lecture ne doit pas être trop long (idéalement inférieur à 5 jours, et au maximum 15 jours). Si le délai est trop long, l’échantillon de selles tend à sécher ce qui peut rendre le test faussement négatif. On peut alors réhydrater l’échantillon avec quelques gouttes d’eau, mais la réhydratation augmente la sensibilité du test et entraîne un taux élevé de tests positifs et faussement positifs.

Lorsque le test est positif, il est nécessaire de réaliser une coloscopie pour rechercher la cause du saignement.

Performances        

Non réhydraté, le test Hemoccult II réalisé tous les 2 ans dans le cadre d’une campagne de dépistage au sein d’une population âgée de 50 à 74 ans a les performances suivantes :

  • taux de positivité de 1.5 à 2.5 %

  • sensibilité de l’ordre de 50 % pour le diagnostic de CCR (43 à 55 %)

  • spécificité de 96 à 99 %

  • valeur prédictive positive de 40 % pour une lésion néoplasique (cancer ou adénome), 10 % pour un cancer, et 30 % pour un adénome


C'est-à-dire qu’en cas de test Hemoccult positif, la coloscopie révèle dans 40 % des cas une lésion néoplasique, 10 % des cas un cancer et 30 % des cas un adénome.


Efficacité du dépistage par Hemoccult II        

  • Efficacité théorique
    Plusieurs études cas-témoins ont montré que la réalisation d’un test Hemoccult II diminuait de 30 à 50 % le risque de décéder d’un CCR.

  • Efficacité réelle
    6 études prospectives contrôlées (3 étaient randomisées) ont été publiées. Toutes sont convergentes et démontrent que la réalisation périodique d’un test Hemoccult II diminue de 15 à 33 % le risque de décéder d’un CCR.

  • L’essai du Minnesota était réalisé chez des volontaires et utilisait un test réhydraté1,2. Le taux de tests positifs était élevé, de l’ordre de 10 %, conduisant à la réalisation d’un grand nombre de coloscopies. Avec un recul de 18 ans, la mortalité par CCR était diminuée de 33 % dans le groupe dépisté tous les ans par rapport au groupe témoin et de 21 % dans le groupe dépisté tous les 2 ans. Avec ce même recul de 18 ans, l’incidence du CCR était elle aussi diminuée de 20 % dans le groupe Hemoccult annuel et de 17 % dans le groupe Hemoccult tous les 2 ans.

  • Les 2 essais randomisés européens ont été réalisés à Funen (Danemark) et Nottingham (Grande Bretagne). Ils ont été réalisés en population générale et ont utilisé un test Hemoccult non réhydraté réalisé tous les 2 ans. L’essai danois montrait une réduction de mortalité par CCR de 18 %, identique avec des reculs de 10 et de 13 ans3. L’essai britannique montrait une réduction de mortalité par CCR de 15 % et 13 % avec un recul médian de 8 et 11 ans4.

  • l’étude contrôlée française n’était pas randomisée5. Elle était réalisée en population générale (Saône et Loire) âgée de 45 à 74 ans et utilisait un test Hemoccult non réhydraté réalisé tous les 2 ans. Avec un recul de 11 ans, la réduction de mortalité par CCR était de 16 % dans le groupe dépisté par rapport au groupe contrôle.

  • Les essais européens montrent que les personnes qui réalisent effectivement un test Hemoccult non réhydraté tous les 2 ans ont une réduction de mortalité par CCR de 33 à 39 %.

  • La méta analyse de ces essais montre que le nombre de personnes à dépister pour éviter 1 décès par CCR est de 11736.

  • L’efficacité d’un dépistage annuel par Hemoccult est significativement supérieure à celle d’un dépistage tous les 2 ans.



Acceptabilité        

Le test Hemoccult est bien accepté par la population dépistée : dans les essais européens (3,4,5), 60 à 67 % des personnes ont fait au moins 1 test et 38 à 46 % ont fait tous les tests proposés. En Saône et Loire, 69,5 % des personnes ont fait au moins 1 test et 38,1 % en ont fait 5 ou 6.


Coût / efficacité        

Le rapport coût / efficacité du dépistage du CCR par Hemoccult est bon, meilleur que celui de nombreux autres soins ou mesures de prévention, en particulier les traitements antihypertenseurs, anticholestérol ou les dépistages des cancers du sein et du col de l’utérus. Le coût d’une année de vie gagnée grâce au dépistage du CCR par Hemoccult tous les 2 ans a été évalué entre 3500 et 5000 €. Par comparaison, le coût d’une année de vie gagnée grâce à un traitement par chimiothérapie palliative en cas de CCR évolué est au minimum 10 fois plus onéreux.


Association Hemoccult – Recto-sigmoïdoscopie        

Il existe un intérêt théorique à associer Hémoccult et Recto-sigmoïdoscopie : ces deux tests sont complémentaires...

Références

  • 1 Mandel JS et al. Reducing mortality from colorectal cancer by screening for fecal occult blood. N Engl J Med 1993;328:1365-71.
  • 2 Mandel JS et al. The effect of fecal occult-blood screening on the incidence of colorectal cancer. N Engl J Med 2000;343:1603-7.
  • 3 Kronborg O et al. Randomised study of screening for colorectal cancer with faecal-occult-blood test. Lancet 1996;348:1467-71.
  • 4 Hardcastle JD et al. Randomised controlled trial of faecal-occult-blood screening for colorectal cancer. Lancet 1996;348:1472-7.
  • 5 Faivre J et al. Reduction in colorectal cancer mortality by fecal occult blood screening in a French controlled study. Gastroenterology 2004;126:1674-80.
  • 6 Towler B et al. A systematic review of the effects of screening for colorectal cancer using the faecal occult blood test, Hemoccult. BMJ 1998;65:317:559.




Vous pouvez nous contacter à tout moment en nous écrivant un email.

Site réalisé avec le concours de la Ligue contre le cancer