Epidémiologie dans le Bas-Rhin
Incidence        

Les taux d’incidence du CCR (standardisés selon la population mondiale de référence) du Bas-Rhin étaient pour les années 1993 à 1997 :

  • de 49,4 /100 000 chez l’homme
  • et de 25,6/100 000 chez la femme

Ils sont supérieurs à la moyenne nationale pour les 2 sexes.

Avec 614 nouveaux cas diagnostiqués chaque année dans le Bas-Rhin, le CCR est le 2e cancer le plus fréquent après le cancer du sein. C’est après les cancers de la prostate et du poumon, le 3e cancer le plus fréquent chez l’homme et après le cancer du sein le 2e cancer le plus fréquent chez la femme. Le risque d’être atteint d’un CCR avant son 75e anniversaire était en 2002 de 5,6 % chez l’homme et de 2,8 % chez la femme. Autrement dit, un homme sur 18 et une femme sur 35 seront atteints de CCR avant 75 ans.


Ci-contre sont représentées les courbes d’incidence du CCR dans le Bas-Rhin selon l’âge et le sexe. On observe que :

  • l’incidence du CCR est plus importante chez l’homme que chez la femme (1,6 fois), particulièrement entre 50 et 75 ans.

  • l’incidence du CCR augmente avec l’âge : il est rare avant 50 ans (7,5 % des CCR du département)

Mortalité        

Chaque année, 274 personnes décèdent de CCR dans le Bas-Rhin. Le CCR est la 2e cause de décès par cancer, après le cancer du poumon chez l’homme et le cancer du sein chez la femme.

Les cancers dépistables : données comparatives dans le Bas-Rhin        

Le tableau ci-dessous indique les chiffres d’incidence et de mortalité du Bas-Rhin (années 1997 – 99) pour les cancers que l’on sait dépister.

On observe que le CCR, s’il n’est pas le cancer le plus fréquent, est le cancer responsable du plus grand nombre de décès. C’est donc, en terme de santé publique, le cancer qui pose le plus gros problème. Son dépistage est prioritaire !


.

Nouveaux cas

Décès

Colon - Rectum

614

274

Sein

671

162

Col de l'utérus

64

25 ?

Mélanome

155

21

Prostate

504

133



Vous pouvez nous contacter à tout moment en nous écrivant un email.

Site réalisé avec le concours de la Ligue contre le cancer