Quelle est la sensibilité du test Hemoccult ?

La sensibilité du test Hemoccult (non réhydraté) pour le diagnostic de cancer colorectal est très variable selon les données publiées : la fourchette s’étale de 13 à 82 % ! Cette grande disparité résulte de modalités différentes de calcul, en particulier selon que la population évaluée est symptomatique ou non. Lorsque la sensibilité est évaluée en condition de dépistage chez des personnes asymptomatiques la fourchette se rétrécit, mais reste large, 22 – 66 %. La sensibilité du test Hemoccult est donc relativement modeste.

Pour pallier cet inconvénient, la sensibilité peut être améliorée par la répétition régulière du test dans le cadre d’un programme de dépistage. La sensibilité du programme de dépistage dépend alors, outre du taux de participation, du temps de séjour moyen (mean sojourn time) passé par le cancer colorectal dans la phase préclinique pendant laquelle il est détectable et du délai entre deux tests. Le temps de séjour moyen du cancer colorectal est estimé à 5 ans. La sensibilité du programme de dépistage augmente si l’on réduit à un an le délai entre deux tests (au lieu de deux ans).

Dans le cadre des campagnes européennes de dépistage en population, la sensibilité des programmes de dépistage par Hemoccult tous les 2 ans pour le diagnostic de cancer colorectal varie autour de 50 % (43 à 55 %).
Avec ces chiffres de sensibilité et des taux de participation de 50 à 60 % on peut donc estimer la sensibilité de ces programmes de dépistage pour le diagnostic de cancer colorectal en population entre 22 et 33 %.

La sensibilité de ces programmes de dépistage n’est pas la même pour toutes les localisations de cancer colorectal : elle est maximale pour le colon distal, c'est-à-dire colon gauche et sigmoïde.




Vous pouvez nous contacter à tout moment en nous écrivant un email.

Site réalisé avec le concours de la Ligue contre le cancer